Un crayon pour Jésus

by Contact

intro-bg

Bonjour je m’appelle Lucas. Ma famille est musulmane et nous habitons dans le sud de l’Iran. J’avais 18 ans quand mon père a insisté pour que j’apprenne la science du Coran à la Mecque, en Arabie Saoudite. C’est ce que j’ai fait pendant 1 ans. Dès le début, j’ai eu beaucoup d’interrogations, d’incertitudes. Mille questions sur l’islam tournaient dans ma tête. J’ai fait beaucoup de recherche mais rien ne donnait une vraie réponse à mes questions.

Mon père m’avait envoyé en Arabie Saoudite pour apprendre la science du Coran, mais moi je suis devenu incroyant ! En parallèle, j’avais beaucoup de crainte et de respect pour mon père et je n’ai pas osé lui dire mon opinion.

Les années ont passé jusqu’aux jours où des événements liés à mon travail et à la politique m’ont obligé à quitter le pays. C’est en 2012 que je me suis enfui en Turquie et j’ai demandé l’asile.
Là, j’avais un ami iranien qui était pasteur. De temps en temps il venait me visiter. Il me parlait de la Bible mais je n’ai jamais accepté son invitation à devenir chrétien.

Je pensais tout le temps à ma femme et à mes enfants qui voulaient me rejoindre en Turquie. Jusqu’à un jour où quelqu’un m’a annoncé que ma famille, ma femme et mes 2 enfants avait été assassinés. C’était terriblement difficile et écrasant pour moi ! Une nuit j’ai décidé de me suicider et je me suis tailladé les veines. J’attendais que la mort vienne, j’étais devenu inconscient. Mais quand je me suis réveillé, j’étais à l’hôpital.

Pendant la nuit de mon suicide, mon ami pasteur est venu me rendre visite, il a frappé à ma porte longtemps. Quand il a vu que je n’ouvrais pas la porte, il m’a appelé sur mon natel et il a entendu la sonnerie à l’intérieur de la maison. Il a alors fracassé la porte et m’a sauvé la vie.

Après cela, mon ami ne m’a plus jamais parlé de la Bible. Lorsque je lui ai demandé : « Pourquoi tu ne me parles plus de la Bible ? pourquoi tu ne m’invites plus à devenir chrétien ? »
Il m’a répondu : « Je t’ai transmis le message. Si Dieu veut il va te guider. Je t’ai sauvé la vie et je ne veux pas que tu donnes quelque chose à Dieu à cause de cela. »

Deux ans après cet événement, j’ai quitté la Turquie à cause des menaces reçues de la part du gouvernement iranien. Je suis allé en Grèce et là, j’ai rencontré un groupe de chrétiens qui aidaient les réfugiés. J’ai fait connaissance avec Emmanuel, un pasteur américain. Un jour je lui ai demandé comment je pourrais prendre contact avec le gouvernement des USA, car je voulais donner les informations privées venant du gouvernement d’Iran. Souvenez-vous que j’avais une place particulière en relation avec le gouvernement. Par ce moyen, je pensais venger la mort de ma famille.

Emmanuel m’a donné une Bible et m’a invité à la lire avant de faire quoi que ce soit. Après cette lecture, je pourrais alors décider de mon action auprès des gouvernements. J’étais fâché contre Emmanuel, mais je ne lui ai rien dit. J’avais du respect pour lui et c’est pour cela que j’ai pris la Bible. Mais je l’ai jetée dans un coin de ma chambre et je ne l’ai pas lue.

Quelques semaines ont passé, et une nuit comme je m’ennuyais, j’ai pris la Bible et je l’ai lue, pour passer le temps. L’AT était très intéressant pour moi car les histoires étaient semblables au Coran. Plus je la lisais et plus j’étais impatient de la lire ! Pendant les semaines qui ont suivi, je l’ai lue environ 5 heures par jour. A la fin, j’avais 69 questions et je suis allé chez Emmanuel pour avoir les réponses.

A ma grande surprise, il m’a dit qu’il fallait d’abord l’écouter puis après je poserais questions. Il a parlé 1h30 puis m’a donné la parole.
J’ai ouvert mon cahier mais lorsque j’ai regardé mes questions, j’ai constaté qu’en 1 heure et demie, Emmanuel avait répondu à toutes !
Quand je lui ai avoué que je n’avais plus de questions, il m’a dit une seule phrase : « Que Dieu te bénisse ! » Depuis ce jour-là j’ai participé à toutes les rencontres bibliques et Jésus a touché mon cœur grâce à mon frère Emmanuel.Je me suis fait baptiser puis j’ai appelé mon ami pasteur en Turquie pour lui annoncer ma conversion. Il a pleuré et répétait sans cesse : « alléluia, alléluia ! »
Puis il m’a confié : « Moi et ma femme nous avons prié pendant 2 ans pour toi afin que Jésus touche ton coeur et aujourd’hui Jésus exauce notre prière ! »

Je suis sûr que Jésus est vivant ! Je suis heureux d’être un crayon pour Jésus afin d’écrire à tous qui il est et ce qu’il a fait pour moi !


Archives